À propos…

Mona-Lena, je vis entre ici et là-bas. Ce blog est un prétexte pour écrire sur ce qui me meut, ce qui m'inspire, ce que je perçois du monde en utilisant comme support le corps et le textile. Favorable à une mode instinctive et intuitive, je ne suis pas à l'aise avec les tendances et je ne sais absolument pas les « décrypter » ou les prédire. J'évolue également dans un milieu professionnel très éloigné de tout cet esthétisme puisque je suis éducatrice spécialisée dans la protection de l'enfance (titulaire du DEES). Je suis aussi une maman féministe et plutôt universaliste.

M’écrire
Contact

Zimmermann, le style australien vous va si bien.

02 Juin Zimmermann, le style australien vous va si bien.

Ah Zimmermann. Sans avoir jamais porté ou ne serait-ce qu’approché une seule pièce de ces designers je suis en admiration sur leurs idées et leur ligne éditoriale (je sais pas comment on dit en fringues). Contrairement à ce que je pensais, Zimmermann n’est pas un homme. Zimmermann n’est pas UNE personne. Zimmermann c’est Nicky et Simone Zimmermann, deux soeurs australiennes qui ont fondé la maison Zimmermann il y’a vingt-six ans. Si la marque à la base se voulait être du prêt-à-porter, nous pouvons dire qu’elle a sacrément évolué vers une conception beaucoup plus couture. Diplômée de l’école de Design de Sydney en 1990, Nicky cousait jusqu’alors ses vêtements dans le garage de ses parents avant d’aller les vendre sur les marchés environnants. Cette expérience lui a permis de mieux saisir les enjeux et les attentes des femmes dans leur rapport à la mode. À la même un petit tour dans le Vogue Australien lui permet de se faire connaître auprès de magasins ce qui achève de la propulser sur le marché de la mode. Sa soeur, Simone la rejoint alors et ensemble elles fondent Zimmermann.

Je n’ai pas du tout les moyens de m’offrir des pièces neuves (ou d’occasion) de chez Zimmermann mais je me plais à rêver sur les coupes de vêtements, sur la façon très particulière qu’elles ont de s’approprier la tendance tout en gardant une ligne reconnaissable et propre à leur identité artistique. Je trouve les coupes, les tissus, les motifs, les idées extrêmements féminines et flatteuses pour la silhouette. Elles parviennent à produire, cet été encore, une collection élégante et pleine de suggestion dans le choix de leurs tissus. J’aime leur jeu de transparence, d’épaule dénudée, de cuisse au soleil. Connue principalement pour ses maillots de bains, Zimmermann offre un superbe pannel de robes pour lesquelles je craque.

Sources Business of fashion

Photographie de Une: TheSnobette. Bon, pour les modèles variés et repassera quand même.

Musique

Tags:
2 Comments

Laisser un commentaire