À propos…

Mona-Lena, je vis entre ici et là-bas. Ce blog est un prétexte pour écrire sur ce qui me meut, ce qui m'inspire, ce que je perçois du monde en utilisant comme support le corps et le textile. Favorable à une mode instinctive et intuitive, je ne suis pas à l'aise avec les tendances et je ne sais absolument pas les « décrypter » ou les prédire. J'évolue également dans un milieu professionnel très éloigné de tout cet esthétisme puisque je suis éducatrice spécialisée dans la protection de l'enfance (titulaire du DEES). Je suis aussi une maman féministe et plutôt universaliste.

M’écrire
Contact

Moi, la hasbeen.

05 Août Moi, la hasbeen.

Bien le bonjour en ce mercredi ensoleillé (ceci dit ça dépend où vous vivez).

Très récemment, je vous avais écrit combien mon intérêt pour le maquillage était récent. Je me suis appliquée sur les derniers mois à acheter de bons produits, à priori de qualité. C’est ainsi qu’au fil de mes recherches j’ai découvert l’existence de « bases » à appliquer sur la peau pour donner tout leur éclat aux fards et aux rouges à lèvres. Apparemment ça existe depuis un bail -sort de sa grotte-. Sauf que moi j’en suis restée à l’époque où s’appliquer un truc couleur chair sur la peau ça s’appelle du fond de teint et c’est dégueu car ça fait devenir orange.

La hasbeen que je suis a donc écumé pas mal de sites de comparatifs, lu un paquet d’avis d’internautes pour jeter son dévolu sur la base pour paupières de Too Faced, celle que tout le monde connait (sauf moi), la Shadow Insurance. J’étais sceptique, telle la fosse, mais finalement j’en suis arrivée à la conclusion que je n’avais jamais su mettre mes yeux en valeur auparavant car tous mes tons de fards étaient fort fades (« pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ? »).

Mes paupières se sont illuminées grâce à la base que j’ai appliquée sous mon fard Scorpio. Mes lèvres ont flashé de toute la puissance d’Yves Saint-Laurent, le rouge a tenu longtemps, longtemps, longtemps posé sur la base Urban Decay dont j’avais hydraté mes lèvres.

Concrêtement, j’ai découvert 1) la base pour paupières, 2) la base pour lèvres 3) un fard à paupières qui déchire terriblement, scintille et brille d’or sur un mat sombre et 4) que tout cela pouvait tenir toute une journée sans s’estomper ni subir les pliures normales de la peau. Sans compter que 5) Je n’ai eu aucun soucis à démaquiller le tout avec mon eau miscellaire.

La hasbeen que je suis est un peu plus à la page de ce qui est essentiel d’avoir aujourd’hui dans une trousse à maquillage.

Je suis toujours à l’écoute de conseils, quel est le produit essentiel à votre trousse de maquillage?

 

Poudre libre Gemay Maybelline – Base paupières Shadow Insurance, Too Faced – Fard Moondust #Scorpio, Urban Decay – Base lèvres Ultimate Ozone,  Urban Decay – Rouge à lèvres Rouge Pur Couture the Mats #202RoseCrazy  Yves Saint-Laurent

 

My Lord trouve que je prends dix ans dans la tronche quand je me “maquille comme ça” (= trop dark selon lui)

Photographie de Une: Surexposition du Sourcil Hautain.

Musique

4 Comments
  • Mademoisellevi
    Posté à 16:08h, 05 août Répondre

    Ce make up est divin je suis fan <3
    Tu es juste magnifique !

  • deltreylicious
    Posté à 16:47h, 05 août Répondre

    Très joli make up !
    Deltreylicious

  • lilitu
    Posté à 19:37h, 05 août Répondre

    j’adore le base de too faced pour les yeux! par contre, je n’ai jamais mis de base pour les lèvres, je devrais peut être m’y mettre!
    très jolie au passage!!
    bisous

    • Instable Mona-Lena
      Instable Mona-Lena
      Posté à 09:47h, 06 août Répondre

      J’aimais bien l’idée que la teinte d’un rouge à lèvres soit unique grâce à notre PH. J’imagine qu’avec une base on a plus la couleur du rouge en tant que tel et moins cette petite nuance personnelle, mais ça lui a surtout permis de bien tenir et d’éviter de s’insinuer dans les ridules.

Laisser un commentaire