À propos…

Mona-Lena, je vis entre ici et là-bas. Ce blog est un prétexte pour écrire sur ce qui me meut, ce qui m'inspire, ce que je perçois du monde en utilisant comme support le corps et le textile. Favorable à une mode instinctive et intuitive, je ne suis pas à l'aise avec les tendances et je ne sais absolument pas les « décrypter » ou les prédire. J'évolue également dans un milieu professionnel très éloigné de tout cet esthétisme puisque je suis éducatrice spécialisée dans la protection de l'enfance (titulaire du DEES). Je suis aussi une maman féministe et plutôt universaliste.

M’écrire
Contact

Je vais rester là.

20 Déc Je vais rester là.

En 2018 et sans doute pour le reste de ma vie, je serai le genre de personne qui, tous les ans, veut se mettre à * un truc créatif/sportif/intellectuel* et n’y arrive pas vraiment, car ce que j’aime c’est le faire avec quelqu’un. Je serai celle qui est une perpétuelle insatisfaite professionnellement. Je serai celle qui veut toujours apprendre de nouvelles choses, qui voudra faire des études dans ci, dans ça. Je serai celle qui veut être humaniste, se sent touchée au fond, mais ne peut pas faire l’impasse sur les spécificités individuelles et collectives. Je vais rester celle qui projette, qui est congruente. Je continuerai d’être l’amie qui ne donne pas trop de nouvelles mais qui a toujours les oreilles ouvertes et les bras tendus en cas de. Je serai celle qu’on peut appeler si vraiment il y a besoin. Je vais rester celle qui est allergique aux jugements. Je vais essayer de réapprendre à tricoter. Je vais même me faire un pull comme ça mais qui coûtera pas un demi smic. Je vais peut-être rassembler mes écrits et un jour les proposer à un éditeur. Il va rire, je vais pleurer, je vais les ramasser et les foutre dans une malle. Mon fils fera des découvertes quand je serai morte. Je vais essayer de partir en Autriche, pourquoi pas aux beaux jours? Je suis celle qui ne sait pas quoi faire de ses cheveux et qui au fur et à mesure du temps se retrouve avec une authentique non-coupe, pour de vrai. Je vais rester cette femme. D’ailleurs je vais continuer d’être une humaine, puis une femme, et après une mère. Je vais essayer de garder mon équilibre dans cette dualité perpétuelle. Je vais voir encore plus les gens que j’aime. Je vais rester celle qui trouve qu’il faut avoir été un trouducul pour avoir voté Macron parce que je vois zéro différence avec le FN ou les Républicains. Je ne sais pas où je veux aller mais je ne veux pas rester ici. Est-ce que nos avantages sociaux, est-ce que notre système de santé valent la peine qu’on reste dans un pays à l’ambiance générale toxique, haineuse et dénigrante? Je vais encore être la personne qui commence un livre, le lâche, commence un autre, reprend, relâche, lit d’une traite. Je vais continuer de mettre ce que je veux, même si je revends mes chaussures à talons pour cause de genou droit fichu forever. Je serai celle qui continuera de poser des questions et de ne pas comprendre. Ou de faire semblant en tout cas. Je vais toujours autant détester les bottes blanches. Et Desigual. Nan sérieux les copines…

Robe ASOS – Chemise vintage – Kickers ♺  – Veste Zara ♺  – Montre Olivia Burton

 

Photographie de Une: Pardon

Musique

2 Comments
  • Poppy
    Posté à 16:22h, 22 décembre Répondre

    TA. MONTRE. O. M. G.

    • Instable Mona-Lena
      Instable Mona-Lena
      Posté à 19:16h, 22 décembre Répondre

      C’est celle que myLord m’a offert en Décembre dernier. Je la désirais ardemment!

Laisser un commentaire