À propos…

Mona-Lena, je vis entre ici et là-bas. Ce blog est un prétexte pour écrire sur ce qui me meut, ce qui m'inspire, ce que je perçois du monde en utilisant comme support le corps et le textile. Favorable à une mode instinctive et intuitive, je ne suis pas à l'aise avec les tendances et je ne sais absolument pas les « décrypter » ou les prédire. J'évolue également dans un milieu professionnel très éloigné de tout cet esthétisme puisque je suis éducatrice spécialisée dans la protection de l'enfance (titulaire du DEES). Je suis aussi une maman féministe et plutôt universaliste.

M’écrire
Contact

J’ai testé L’Artisan Savonnier, Aroma Zone et Anti-âge Yves Rocher.

08 Jan J’ai testé L’Artisan Savonnier, Aroma Zone et Anti-âge Yves Rocher.

Hola ¿cómo estás?

La nouvelle année vient de commencer et si je n’ai pas envie de faire état de mes bonnes résolutions (au nombre de 0), je ne cache pas mon désir de continuer à prendre davantage soin de mes cheveux, toujours de façon la plus naturelle possible. Je suis très ritualisée en ce qui les concerne, et j’avais envie de vous partager mes petits gestes soin (je ne vais pas parler de beauté non plus faut pas déconner).

shampooing-miel-calendula-bio-1l-artisan-savonnier_8472-1J’ai testé sur les quelques derniers mois un shampoing qui me correspond bien. Il s’agit du shampoing L’Artisan Savonnier au miel. J’ai choisi le format familial bien-sûr, tant pour faire des économies que parce qu’acheter du shampoing tous les mois m’agace et j’en ai besoin en grande quantité pour nettoyer mes masques de beurre ou d’huile.

J’aime bien ce shampoing car il est peu odorant et je supporte difficilement les produits trop forts, surtout dans les cheveux, car comme je les attache souvent, j’ai l’impression qu’ils gardent longtemps prisonnière une fragrance. Il me permet de nettoyer correctement mes masques sans excéder deux lavages et semble même avoir régulé mon sébum, mes cheveux graissent moins aux racines, elles qui ont désormais bien repoussé.

Donc ce shampoing est parfaitement adapté à ma nature de cheveux actuelle, à ma routine capillaire mais… oui, il y’a toujours un mais. Je souhaite passer progressivement au shampoing barre puis à une alternance d’un shampoing par semaine. Une semaine shampoing barre, une semaine shampoing sec. Je ne rachèterai donc pas de ce shampoing-ci. De toute façon, il me reste bien une demie-bouteille encore à finir avant d’entamer ma transition. On parle toujours de cheveux. Oui.

Je vous expliquais il n’y a pas longtemps que j’avais commencé les concoctions maison Aroma Zone. J’ai tenté deux recettes, mais j’attends encore d’avoir fini les produits pour pouvoir en parler. Ceci dit, j’ai très envie de tester deux nouvelles recettes qui semblent parfaites pour mes cheveux, très précisément. Que de mystère!

En attendant, le truc qui sauve mes cheveux (hormis les dix centimètres que j’ai coupés bien droit il y’a une quinzaine de jours), c’est le beurre de karité bio et brut. Avec sa petite copine la phytokératine. À défaut de sentir mes cheveux plus doux après un masque, je les sens moins secs et plus souples.

La texture du beurre est très granuleuse, et ça je ne l’avais pas compris en l’achetant. J’ai lu des commentaires de consommatrices qui en prennent une petite noisette qu’elles chauffent entre leurs doigts pour enduire juste leurs pointes. Moi ce qu’il me fallait c’est un bon gros masque des famille qui m’emplâtre toute la tête, du cuir chevelu aux pointes, soit quelques cinquante centimètres plus bas. J’ai donc fait fondre un peu de ce beurre au bain marie avant de m’enduire les cheveux. C’est d’ailleurs bien plus pratique que l’huile de ricin ou l’huile d’avocat, qui coulent toutes deux. Car le beurre de karité se solidifie au contact de l’air, et ne me coule donc pas sur le visage. Au plus grand plaisir de mon fils, lassé de recevoir des gouttes d’huile sur le visage lorsque je lui change sa couche.

karitebeurk-compressor

kariteyumi

J’avais même fait une photo avec mes doigts dans mes trous d’oreilles mais j’me suis dégonflée.

karite

Sinon, dans le genre complètement anecdotique, l’autre jour j’ai refait ma commande annuelle de gels douche Yves Rocher (je ne me suis pas encore penchée sur la réalisation maison de gels douche). Vingt euros donc, comme d’habitude, et neuf petites bouteilles de gel douche ainsi que trois échantillons. Parfois, à la validation de la commande, je demande à ce que l’on plante des arbres, d’autres fois je choisis des échantillons à tester. Beaucoup moins full nature qu’Aroma Zone ! Bref, je choisis les échantillons au hasard, plus attirée par les couleurs qu’autre chose. Et Hier, en faisant du tri dedans, et en en choisissant un, je me suis aperçu que je prends toujours le même type de produit : des anti-âges. Donc, à bientôt vingt-cinq ans, je m’applique parfois des anti-âges sur la tronche. En toute insouciance. Parce que c’est gratuit. S’il vous plaît, ne m’offrez jamais d’échantillons de fientes de mouettes, comme font les américains, je serai capable de m’en mettre.

Et après, je me plains qu’on me prenne pour une nénette de 17 ans.

Innocente va !

2016-12-27-04.40.16-2.jpg.jpeg

Photographie de Une: choisie par My Lord.

Musique

Commentaires fermés.

Laisser un commentaire