À propos…

Mona-Lena, je vis entre ici et là-bas. Ce blog est un prétexte pour écrire sur ce qui me meut, ce qui m'inspire, ce que je perçois du monde en utilisant comme support le corps et le textile. Favorable à une mode instinctive et intuitive, je ne suis pas à l'aise avec les tendances et je ne sais absolument pas les « décrypter » ou les prédire. J'évolue également dans un milieu professionnel très éloigné de tout cet esthétisme puisque je suis éducatrice spécialisée dans la protection de l'enfance (titulaire du DEES). Je suis aussi une maman féministe et plutôt universaliste.

M’écrire
Contact

HAIR ROUTINE

03 Fév HAIR ROUTINE

J’ai enfin défini une routine capillaire claire pour continuer de réparer de manière régulière mes cheveux mi-malades mi-sains. Ils sont sains là où ils sont bruns, aux racines (nan mais depuis quand je suis brune moi??) et toujours aussi fragiles et cassables sur les longueurs et les pointes.

Semaine:

  1. Un masque au beurre de karité, pose entre 4h et 8h, comme je vous l’avais déjà montré ici.
  2. Un bain d’huile Avocat + sapote + protéine de soie + poudre d’orange
  3. Un shampoing liquide, toujours l’Artisan Savonnier
  4. Un shampoing végétal (ni liquide ni solide, plutôt…pâteux) maison poudre de Sidr + poudre d’ortie + provitamine B5 + poudre d’orange
  5. Après chaque shampooing j’asperge (fort peu en fait) mes cheveux de mon spray fortifiant au miel
  6. Chaque soir et chaque matin j’enduis mes pointes de sérum au beurre de Muru Muru.

Je les tresse presque tout le temps à présent car ça les garde propres plus longtemps et ça m’évite surtout de les tripoter en permanence, ce qui les abîme considérablement. Je ne peux pas m’empêcher de toucher tout le temps mes cheveux, un coup la mèche à gauche, un coup à droite, je les attache, je les détache, chignon, queue de cheval etc…

Une fois que j’aurai de la poudre de rhassoul je passerai à un masque ou bain d’huile par semaine seulement, en alternant, et je pourrais remplacer un des deux shampooing par un shampooing sec végétal.

Je les trouve plus doux au toucher, je peux dire merci à l’huile de sapote et la protéine de soie, ils me semblent aussi un petit peu plus résistants. En parallèle je continue ma cure de HairFinity, commencée en Août dernier (huit mois de cure), je ne sais pas si cela fonctionne vraiment, pour le moment je trouve que la levure de bière les rends plus forts, mais le HairFinity les a aidés à grandir, pas de doute là-dessus, car je les ai coupés deux fois depuis le début de la cure.

Avec ma petite blouse Zara que j’aime déjà d’amour.

Photographie de Une: La tresse épi de blé qui tient 48h.

Musique < Je l’écoute en boucle dans ma voiture…

Tags:
Commentaires fermés.

Laisser un commentaire