À propos…

Mona-Lena, je vis entre ici et là-bas. Ce blog est un prétexte pour écrire sur ce qui me meut, ce qui m'inspire, ce que je perçois du monde en utilisant comme support le corps et le textile. Favorable à une mode instinctive et intuitive, je ne suis pas à l'aise avec les tendances et je ne sais absolument pas les « décrypter » ou les prédire. J'évolue également dans un milieu professionnel très éloigné de tout cet esthétisme puisque je suis éducatrice spécialisée dans la protection de l'enfance (titulaire du DEES). Je suis aussi une maman féministe et plutôt universaliste.

M’écrire
Contact

Et broder nos vies sur tes chevilles, tisser les fils à tes pieds, accrochés à tes mollets.

26 Mai Et broder nos vies sur tes chevilles, tisser les fils à tes pieds, accrochés à tes mollets.

J’ai la vague impression d’avoir passé ma vie les bras à l’air, pourtant depuis un an ou deux ce sont les manches longues qui ont ma préférence. Non, je ne suis pas devenue frileuse, je me suis simplement découvert une passion pour les pulls et, plus récemment, pour les hauts brodées, fins, délicats et blancs, surtout. Sans que je sache pourquoi, le classicisme et le caractère sage de ces petits hauts à manches longues me séduit complètement, je l’imagine audacieusement associé à un jean’s, une jupe en daim, un pantalon pattes d’éléphant ou une salopette. Entre le style victorien, le style edwardien, la broderie anglaise ou les froufrous outrageux de certaines chemises je suis complètement obsédée par ce type de pièce et ma seule acquisition jusqu’alors, Zara, semble être le commencement d’une histoire qui va durer.

Photographie de Une: toutes les photos viennent de Pinterest.

Musique

1Comment
  • Poppy
    Posté à 10:36h, 27 mai Répondre

    Oooooulala. Beh j’vais t’envoyer des photos de ce que j’ai à la boutique tu vas faire une syncope x)

Laisser un commentaire