À propos…

Mona-Lena, je vis entre ici et là-bas. Ce blog est un prétexte pour écrire sur ce qui me meut, ce qui m'inspire, ce que je perçois du monde en utilisant comme support le corps et le textile. Favorable à une mode instinctive et intuitive, je ne suis pas à l'aise avec les tendances et je ne sais absolument pas les « décrypter » ou les prédire. J'évolue également dans un milieu professionnel très éloigné de tout cet esthétisme puisque je suis éducatrice spécialisée dans la protection de l'enfance (titulaire du DEES). Je suis aussi une maman féministe et plutôt universaliste.

M’écrire
Contact

Détresse capillaire – NEED SOME HELP!!

11 Oct Détresse capillaire – NEED SOME HELP!!

¡Ola aquí!

Je ne sais pas pour vous mais moi j’ai l’impression que rares sont les femmes satisfaites de leurs cheveux. En tout cas, elles ont toujours des choses à dire dessus! Celles qui les aiment tels quels se comptent sur les doigts des mains des manchots, celles qui ont trouvé le bon coiffeur, LE bon coiffeur bordel sont de vraies petites veinardes, et celles qui s’en plaignent, comme moi, ben…on pourrait remplir un stade. Ah pis y’a celles qui s’en foutent aussi. Elles, elles ont tout compris. Et puis il y’a les aventurières capillaires, je les envie, les voir oser ainsi sans se soucier de rien… Bon après, dans mon taff les cheveux verts fluos c’est…proscrit. Mais sinon…J’aime mes cheveux, j’aime leur longueur, leur texture mais je suis lasse de cette blondeur inégale je voudrais autre chose, je veux du roux. Ou un autre blond, je ne sais pas. Je ne sais plus. Je suis perdue. J’aurais aussi besoin de quelques bonnes adresses (sur Paris et alentours), car après avoir testé une fois, une seule, la coloration en salon, je suis restée traumatisée par l’expérience. Aussi, je suis preneuse de vos (bons) conseils. Les pointes (de cinq bons centimètres quand même) ont été éliminées il y’a quelques jours par mes soins, j’ai vaguement éclairci de deux trois pshit d’eau oxygénée mes racines, mais à présent? Je fais quoi? Je fais quoi avec ces cheveux attachés toute la journée car je me les coince dans le pul, la lanière du sac à main, les doigts de mon fils. Pire, dans la portière de ma voiture.

Je suis devenue gênée aussi de la forme de mon implantation. Je suis toute chauve sur les côtés, à peine pourvue de quelques cheveux de bébés, tout fins et transparents. Avant, je m’en fichais, voilà j’étais un peu déplumée bon et alors? Maintenant je vois là non plus une particularité génétique mais une fucking avancée de l’âge. J’ai 23 ans et je suis vieille. Dégarnie.

Alors j’ai quelques idées bien-sûr, mon dossier pinterest sur les tiffs est garrrrrrni d’idées mais je flippe d’une foirade, je flippe de ne pas me reconnaître, je flippe que ça ne soit pas moi. Enfin je flippe surtout d’une foirade. Vous en connaissez, vous, un coiffeur qui me fera un gris sublime? Un roux tout en tie and die vers du blond? Un roux tout court d’ailleurs? Un blond aux vagues reflets mauves? Vous conaissez un coiffeur qui vous prend pas de haut en vous faisant croire que vos cheveux c’est de la merde et qu’il faut tout couper et faire une frange aussi tient pendant qu’on y est?

Fotor_144455455465546

Fotor_144455463033720

Fotor_144455471859277

Musique

Commentaires fermés.

Laisser un commentaire